Retour

Lancement des Coopératives Jeunesse de Services en Pays de la Loire !

photo groupe et logos

Ce sont 9 Coopératives Jeunesse de Services (CJS) qui vont débuter début juillet en Pays de la Loire, réparties sur trois départements différents : 5 en Loire Atlantique, 2 en Maine et Loire et 2 en Mayenne.

Le principe est simple : des jeunes de 16 à 18 ans mettent sur pied leur propre coopérative de travail afin d’offrir des services au sein de leur territoire tout au long de l’été. Outre la rémunération, la coopérative les initie au fonctionnement démocratique d’une entreprise, à l’organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché.

Importées du Québec, les CJS ont connu une première phase d’expérimentation en Bretagne en 2013 puis en Pays de la Loire en 2014. En 2017, c’est désormais 47 CJS sur le territoire français qui se sont mises en place, dont 9 en région PDL.

Permettre aux jeunes de vivre grandeur nature la gestion d’une entreprise

Concrètement, la CJS produit une activité économique qui génère des salaires. Il leur faut définir les prestations vendues, calculer les prix, faire connaître leur offre de service, gérer les plannings, se répartir des fonctions de direction, de marketing, de comptabilité ainsi que les bénéfices… Les jeunes pourront offrir aux particuliers et entreprises de leur quartier des prestations telles que livraison, jardinage, peinture, garde d’enfants de plus de 3 ans, archivages, déménagement, ménage, mise en rayon, classement et bien d’autres encore…

C’est l’occasion pour les jeunes de gagner en autonomie, de se responsabiliser, de prendre des initiatives et d’acquérir de nouvelles compétences en matière de savoir-faire et de savoir-être. Les CJS sont des projets pédagogique à l’entrepreneuriat basés sur la pédagogie « apprendre en faisant ». Pour ce faire, les jeunes sont encadrés par deux animateurs et soutenus par un comité local qui regroupe des acteurs économiques et ESS, des structures jeunesses et éducation populaire, des collectivités locales et des citoyens du territoire. Par ailleurs, elles sont hébergées par les Coopératives d’Activités et d’Empoi (CAE) : L’ouvre-boites 44 à Nantes, Coodémarrage 53 à Laval et CDP 49 à Angers.

Les CJS sont des projets de territoires permettant aux acteurs locaux de se rencontrer et de s’engager ensemble, pour un projet commun de sensibilisation à l’entrepreneuriat coopératif auprès des jeunes. C’est aussi un projet de mixité sociale. Chaque CJS recherche la parité fille/garçon ainsi que la diversité des parcours et profils des coopérants.

« La Coopérative Jeunesse de Services est une chance, parce que dès 16 ans, ça m’a donné une expérience et plus de connaissances. » Romany, 17 ans
 « Le projet CJS m’a permis de m’ouvrir aux gens, apprendre à les connaître malgré leurs différences. J’ai dû aussi apprendre à me cadrer, m’organiser dans les tâches à faire pour ne pas pénaliser le groupe. »  Era, 18 ans
 En 2016, c’est en moyenne 4500€ HT de chiffre d’affaire par CJS soit une rémunération d’environ 200€ par jeune !

Vous êtes une entreprise, une collectivité, une association ou un particulier et souhaitez participer au projet CJS et aider les jeunes à se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise ? n’hésitez pas à les appeler cet été !

adresse CJS

Pour plus de renseignement sur les CJS, n’hésitez pas à nous contacter !

Caroline Dewynter – paysdelaloire@cooperer.coop – 07 69 21 40 77